24 novembre

Tsuyoshi, 29 ans, coiffeur
Dans le froid matutinal de ce samedi matin, Tsuyoshi attendait l’arrivée du patron du salon afin qu’il puisse entrer. Apparemment, il devait arriver avant lui et patienter… sans doute, cela montrait sa détermination et motivation. En effet, il avait commencé quatre jours plus tôt. Avant cela, il avait travaillé un an à Hachioji et avant cela, 10 ans à Yokohama. J’avais beau faire l’effort surhumain d’un calcul mental dans ma tête qui n’abrite qu’un neurone, cela faisait qu’il avait commencé bien tôt. Crispé par le froid, il était un peu tendu au départ. Quand je lui ai fait la remarque, il est parti d’un éclat de rire et j’ai eu la chance d’appuyer sur le déclencheur à ce moment-là. Il s’est essayé au français autant qu’il pouvait avec moi car il souhaite aller en France pendant un an pour travailler. Il veut obtenir le visa vacances-travail et je lui ai conseillé de commencer les démarches le plus rapidement possible s’il voulait partir en mars 2013 comme il me l’a dit.

Cedric Riveau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.